Cette année, la conférence Apple s’est déroulée dans une nouvelle salle, le Steve Jobs Theater. Le choix n’est pas anodin, puisque cette année, Apple fête les 10 ans de l’iPhone. Ils ne pouvaient pas laisser passer cet anniversaire sans proposer une version spéciale.

Deux choix étaient possibles, soit une édition limitée de l’iPhone 8, soit un téléphone vitrine.

L’iPhone X est né

Le nom est bien choisi, puisqu’il faut dire iPhone 10. Cela peut porter à confusion puisque le modèle de l’année est l’iPhone 8.

Dans ce téléphone, Apple a décidé de mettre en avant tout son savoir-faire. C’est le top du top de ce qui se fait dans le domaine, et cela donne un avant-goût des prochains iPhone. Il est clair que le but n’est pas non plus d’en vendre autant qu’un iPhone classique.

Côté hardware, ce sera exactement la même chose que l’iPhone 8. Par contre c’est sur le design qu’Apple a décidé d’innover. Le téléphone ne dispose de quasiment aucune bordure, ce qui permet de proposer un écran de 5,8 pouces dans un format guère plus grand que l’iPhone 8 qui ne dispose que d’un écran de 4,7 pouces.

L’écran en lui-même, risque d’être l’attraction principale. Exit, la dalle IPS réputée pour son respect des couleurs. L’iPhone X dispose d’un écran OLED comme … Samsung. Mais Apple a mis en avant le fait que contrairement aux OLED classiques, le respect des couleurs sera présent. Si c’est le cas, Samsung aura du souci à se faire.

Une reconnaissance faciale au point

Qui dit écran sans bordure, dit suppression du bouton Home cher à tout utilisateur d’iPhone. Si le bouton n’est plus présent, il faut un autre moyen que le capteur d’empreinte (Touch ID) classique à l’avant. Apple n’a pas décidé de mettre de capteur d’empreinte à l’arrière comme ses concurrents sous Android, mais uniquement un système de reconnaissance faciale. Selon Apple, le système sera parfaitement fonctionnel, avec l’utilisation de nombreux capteurs notamment infrarouge et très sécurisé (plus que le capteur d’empreinte). Ils ont testé avec des photos et des masques et le système n’a pas été piégé. Le processeur du téléphone a été créé pour traiter cette reconnaissance faciale.

Vous pourrez changer de coiffure, mettre un bonnet, des lunettes de vues, le système vous reconnaitra toujours. Par contre aucune mention si vous portez des lunettes de soleil.

C’est un système qui ne manquera pas d’être testé par les utilisateurs et espérons pour Apple que ça fonctionnera mieux que chez Samsung.

Le petit plus est que ce système de reconnaissance faciale permet de contrôler des émoticônes pour envoyer dans vos messages. C’est inutile donc indispensable.

Un prix élitiste voulu

On va voir de nombreux articles critiquant le prix du téléphone. En France il sera vendu à partir de 1159€ avec une précommande le 27 octobre et une disponibilité le 2 novembre. Et en plus il sera très rapidement en rupture de stock.

Mais Apple ne veut pas en vendre autant que les iPhone classiques. Le but est de montrer le savoir-faire de la marque et de montrer l’avenir des iPhone. L’année prochaine ou l’année d’après l’iPhone X deviendra l’iPhone « classique ». Mais entre temps, il bénéficiera de nombreuses améliorations qui corrigeront ses erreurs de jeunesse. On peut citer par exemple le fait qu’il ne dispose d’une autonomie de 2h supérieure à celle de l’iPhone 7. Il aura donc une autonomie inférieure à celle de l’iPhone 7 Plus. C’est bien dommage surtout vu le prix du mobile.

Même si le mobile me plaît beaucoup, je passerai mon tour cette année. L’année prochaine, les rumeurs parlent déjà d’un nouveau capteur photo qui risque de rendre le téléphone encore bien plus attirant.

Laisser un commentaire