Accueil Blog

J’ai testé les bracelets de la marque Band-Band pour Apple Watch

J’ai une Apple Watch depuis sa sortie. Le bracelet fourni en fluoroélastomère est toujours en bon état. Il faut dire aussi que j’ai eu une période où je n’utilisais pratique pas la montre.

Actuellement, l’Apple Watch m’est presque indispensable, elle a de nombreuses applications pratiques que je peux utiliser quotidiennement. J’attends la version 4 pour la remplacer, mais entre-temps j’ai voulu changer de bracelet. Une montre est accessoire de mode, et pouvoir assortir la montre à ses vêtements est un plus.

Le choix de bracelets disponibles pour l’Apple Watch est énorme. Le souci c’est que soit je prenais un modèle officiel Apple, mais que je trouve très cher (surtout les modèles cuir). Soit je prenais un bracelet « made in China » peu cher, mais avec une qualité pas forcément au rendez-vous. Ma plus grande crainte est que le bracelet cède et casse l’écran de la montre suite à une chute. C’est là où j’ai découvert par hasard Band-Band qui propose des bracelets un peu plus chers que ceux présents chez Ali-Express ou Amazon, mais qui semblent de bien meilleure qualité. Et en plus ils ont des modèles français.

Un petit mot sur Band-Band

Au départ, l’idée des fondateurs était de proposer une plateforme d’échange de bracelets pour l’Apple Watch. Si on voulait un bracelet d’une autre couleur, plutôt que d’en acheter un deuxième on pouvait l’échanger avec quelqu’un qui avait celui que l’on recherchait et qui voulait le nôtre. D’où le nom Band-Band.

Ensuite, ils ont décidé de proposer leurs propres bracelets, parce qu’il est vrai que même maintenant le choix d’Apple reste limité. Le gros plus de cette marque c’est qu’ils proposent des bracelets en cuir fabriqués en Haute-Savoie.

Ils ne peuvent pas tout faire fabriquer en France, les autres produits viennent pour la plupart de Chine (selon l’un des co-fondateurs). Mais comme ils veulent vendre et avoir une bonne réputation, les bracelets vendus sont testés avant et sont de qualités. Il existe d’excellents bracelets « Made in China », mais il faut trouver lesquels.

J’ai testé le modèle boucle sport rose électrique

C’est un modèle qui m’intéressait fortement chez Apple à sa sortie à l’automne dernier. Mais j’avais peur que le système de scratch abîme le nylon, mais finalement ce n’est pas le cas. C’est d’ailleurs pour cela que j’ai commandé le modèle Nike de la nouvelle collection.

Ce bracelet a un grand intérêt, c’est qu’il est parfaitement ajustable à votre poignet. L’Apple Watch dispose d’un capteur cardiaque et j’ai remarqué qu’avec le bracelet sport fourni par défaut, de temps en temps les résultats étaient erronés à cause d’un mauvais contact entre le capteur et la peau.

J’ai donc pu comparer la version originale et la « copie » de chez Band-Band. Je tiens tout de suite par préciser que la couleur rose est assez proche du rouge. Le bracelet va très bien aux hommes, ça ne pose pas de soucis. Je le trouve même très joli, surtout avec le noir sidéral de la montre.

D’un point de vue esthétique, la différence entre les deux bracelets ne se situe qu’au niveau de la couleur (et de la présence de la marque Nike). Sinon la finition est très similaire.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Au niveau du toucher, le modèle Apple est un tout petit peu plus doux. Mais la différence n’est pas énorme.

Le système de fixation par scratch est très similaire.

J’ai voulu tester les 2 bracelets pendant plusieurs semaines sur des activités principalement sportives. Et le résultat est similaire. Ils tiennent bien (le scratch n’a pas besoin d’être re-fixé). Ils ne prennent pas la transpiration et sont même plus agréables à porter que le modèle sport de base de l’Apple Watch. Et contrairement à ce que l’on peut penser, le modèle fourni par Apple est vraiment agréable à porter.

Et bonne nouvelle pour moi, je n’ai plus de souci de capteur cardiaque qui ne prendrait pas les bonnes mesures.

Au final, après plusieurs semaines d’essai, difficile de faire un choix entre le modèle Apple ou de chez Band-Band. (ndlr : je me réserve de changer cet avis si dans plusieurs mois, l’un ou l’autre des deux modèles s’est plus dégradé que l’autre, mais pour l’instant ils sont toujours comme neuf).

La seule différence est finalement le prix. Le modèle Apple est vendu 59 €, ce que je trouve acceptable pour un bracelet. Mais Band-Band propose son modèle à seulement 34,90 € (auquel il faut ajouter 5 € pour les frais de port), ce qui est encore plus intéressant.

J’ai testé les bracelets cuir Vintage

Ce qui m’a le plus intéressé chez Band-Band c’est qu’ils proposent des bracelets en cuir « made in France ». Je ne suis pas du genre à acheter forcément français, mais quand le prix n’est pas excessif, je préfère choisir français.

Un des points forts de l’Apple Watch pour moi c’est qu’elle est discrète. Je ne suis pas adepte des grosses montres tape-à-l’œil. Le souci c’est le bracelet sport comme son nom l’indique est plus pour faire du sport. Avec un costume, un bracelet cuir sera plus intéressant. Mais chez Apple, les prix des modèles cuir est exorbitant avec un prix d’entrée de 159 €, et bien souvent 209 € si vous avez une montre 42 mm. Le prix du bracelet est presque aussi cher que le prix de la montre, c’est un comble.

Chez Band-Band, les modèles cuir fabriqués en France ont un prix compris entre 59 € et 89€, ce qui est bien plus acceptable ; on peut même en avoir plusieurs pour le même prix qu’un seul chez Apple. Seuls deux modèles bénéficient d’un traitement pour la résistance à l’eau.

J’ai voulu tester le modèle le moins cher, le modèle Vintage (qui semblait beau sur les photos). Lors de la commande, il ne faut pas oublier de préciser la couleur de notre montre pour que les fixations du bracelet soient assorties à votre montre (gris sidéral pour moi).

Le Selman Orange, le premier que j’ai testé, est arrivé dans une petite boite. La couleur rend très bien donne un aspect original, mais pas excentrique du bracelet. Le Selman Gris est plus classique, mais finalement c’est celui que je préfère.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Lors de la première utilisation, j’ai été un peu déçu de l’épaisseur du bracelet. Après avoir discuté avec Band-Band, j’ai choisi (sans le savoir) le modèle le plus épais. Dans la gamme Vintage, c’est le modèle Logan le plus fin. Il est vrai que les précédentes montres étaient plusieurs choisis en fonction de la finesse du boîtier. J’ai par exemple eu une Swatch Skin. Qui dit bracelet plus épais, dit montre plus lourde. Mais après plusieurs utilisations, je me suis habitué et finalement j’aime bien. J’ai l’impression d’avoir une vraie montre à mon poignet et non une montre connectée. Après quelques semaines d’utilisation, le cuir s’est un peu assoupli et le bracelet est encore plus agréable à porter.

Mais surtout ce qui me plait le plus, c’est que j’ai vraiment une montre classe au poignet. Ca change beaucoup de mon bracelet sport. Et je peux porter la montre avec une chemise sans problème.

Pour le prix, le bracelet vaut vraiment le coût. Je n’ai pas testé le modèle Apple pour comparer. Mais j’aurais pu acheter 3 bracelets cuir de chez Band-Band pour le même prix qu’un seul Apple !

Si vous avez un bracelet Band-Band, n’hésitez pas à me dire ce que vous en pensez dans les commentaires, ça m’intéresse.

Re-nouveau éditorial

0

Vous vous en êtes sûrement rendu compte, depuis quelques semaines, je publie moins sur le blog. La raison principale est le manque d’envie parce que je me suis détourné de mon idée de départ.

Pourquoi Psy4tech ?

Je n’ai jamais expliqué d’où est venue l’idée du nom du blog.

Je suis psychologue et j’aime la technologie. J’ai donc cherché à l’époque un nom qui pouvait faire coïncider les 2 domaines, d’où le « psy » et le « tech ». Et pour relier, le chiffre 4 permettait d’avoir un sens en français et en anglais. En français, lorsque l’on prononce Psy4tech, ça me fait pensé à bibliothèque. Parfait pour l’idée d’avoir un site informatif. Et en anglais, le 4 se dit four : on obtient alors psy for tech. Tout ceci pour me permettre d’arriver au thème général du blog que je n’ai finalement pas abordé. Comment mieux vivre avec les technologies ?

Je me suis trompé de voie

Pendant pas mal de temps, j’ai voulu suivre ce que faisait les autres blogs/sites. De plus en plus d’entres eux s’arrêtent, faute de revenu. Ce n’est donc pas la bonne solution. Mais surtout, c’était stupide de ma part de croire que je pourrais intéresser des gens en proposant la même chose que la concurrence, tout en étant tout seul face à des équipes. Et comme je faisais comme les autres, ça ne me plaisait pas. Je me forçais à écrire et je suppose que vous non plus ça ne vous plaisait pas.

Plus personnel pour être plus professionnel

Si je ne devais donner qu’un seul conseil pour celui qui voudrait commencer un blog, ce serait de ne pas écrire pour les gens mais pour soi. Cela peut paraître étonnant, mais finalement c’est assez logique et d’ailleurs, c’est ce que recherchent les personnes. Un de mes articles les plus lus encore maintenant, concerne le partage de mon expérience de la réparation de l’écran de mon iPhone.

Si l’on écrit pour soi, on est beaucoup plus motivé et on trouve bien plus de sujets d’écriture. Le contenu est plus qualitatif. Et quand on est lecteur, c’est plus intéressant. Ce n’est plus une simple synthèse des informations que l’on peut trouver ailleurs. C’est différent. Et les personnes qui veulent des informations « objectives » trouveront des articles de bien meilleure qualité sur les blogs/sites connus qui auront plus de moyens et d’accès à l’information.

Quel re-nouveau ?

Tout d’abord, je ne ferais que très rarement des articles sur les rumeurs des prochains téléphones/ordinateurs/tablettes. Personnellement, ce type d’articles ne m’intéressent plus tant les informations sont bien souvent fausses. On se demande même si ce n’est pas fait exprès juste pour que l’on clique sur le lien.

Je continuerai à faire des tests de produits ; ceux que j’achète ou que je reçois par les marques (prêt ou offert). Mais j’essayerai de donner un avis personnel, subjectif et non purement objectif. Un produit peut être excellent et reconnu de tous et pourtant ne pas me convenir sur tous les points.

Je vais refaire des articles de psychologie, parce que cela me tient à coeur. Attention, là encore, j’irais des fois à contre-courant de ce que se dit (notamment en France). Mais j’essayerai tant que possible de justifier mes propos.

Je ferais des articles de santé (par exemple sur les statines) parce que je trouve que l’on désinforme de plus en plus sur le domaine.

Pour faire simple, je ferais des articles qui me ressemblent. Les articles ne plairont peut-être pas à tout le monde, peut-être que plus personne ne lira le blogueur, ou peut-être que je deviendrai célèbre. Je ne sais pas, mais l’essentiel, c’est que je me ferais plus plaisir et je pense que c’est l’essentiel. Ce n’est pas les faibles revenus publicitaires qui doivent guider ma ligne à suivre.

Et si j’arrive à construire ne serait-ce qu’une petite communauté je serais content.

25% de réduction sur les bracelets pour Apple Watch Band-Band

Ce week-end ce sont les French Days. Le but pour les marques est de faire de belles promotions comme lors du Black Friday aux États-Unis.

Band-Band, le fabricant français de bracelets pour Apple Watch propose à cette occasion 25% de réduction sur sa gamme « Made In France ». Tous les bracelets proposés sont en cuirs venant de Haute-Savoie.

J’ai actuellement, le modèle Vintage Selman et je dois dire que j’en suis content (ndlr : le test arrive la semaine prochaine). La qualité est présente surtout pour le prix (59€) comparé aux modèles d’Apple. Attention tout de même, le cuir est assez épais.

Jusqu’à dimanche, il suffit de rentrer le code FRENCHDAYS. Les frais de port via colissimo s’élèvent à 5€. Le bracelet cuir le moins cher est donc vendu moins de 50€ livré. Un prix bien plus intéressant que les modèles Apple, avec une qualité supérieure à ceux proposés chez AliExpess & Co.

Huawei P20 et P20 Pro : les meilleurs smartphones photo ?

0

Hier, Huawei a dévoilé en France ses derniers smartphones haut de gamme.

Des airs d’iPhone X

La présentation aurait pu se résumer à un comparatif avec l’iPhone X puisque selon Huawei sur tous les points leurs téléphones sont mieux qu’Apple. Même le notch est plus petit que celui de l’iPhone.

Le Huawei P20 comme l’iPhone X a un écran de 5,8 pouces (2280 x 1080). Par contre, c’est une dalle LCD. Pour avoir de l’OLED, il faudra prendre le P20 Pro.

Côté processeur c’est un Kirin 970 cadencé à 2,36 GHz qui a pour spécificité d’être doté d’une intelligence artificielle utilisée pour l’appareil photo. La mémoire vive est de 4 Go pour le P20 et 6 Go pour le P20 Pro.

Pour le stockage, Huawei fait fort en proposant par défaut 128 Go. Mais par contre, il ne sera pas possible d’étendre le stockage.

Un point fort pour moi sur ce téléphone, c’est le fait que le capteur d’empreinte soit toujours en façade. C’est bien plus pratique, et on peut déverrouiller le téléphone en le laissant sur la table.

Enfin, l’autonomie devrait être bonne avec 3 400 mAh pour le P20 et 4 000 mAh pour le P20 Pro.

Un système pour prendre les photos impressionnants

Le point où les smartphones peuvent encore beaucoup s’améliorer c’est dans le domaine de la photo. Cette année, le S9 inaugure la focale variable. Huawei va encore plus loin.

Le premier point qui donne envie de tester l’appareil photo est qu’il a été conçu en collaboration avec Leica qui est l’une si ce n’est la plus grande marque en photo.

Le P20 dispose d’un double capteur photo. Un classique capteur de 12 Mpx avec une ouverture à f/1.8 et un capteur de 20 Mpx avec une ouverture à f/1.6 mais uniquement noir et blanc. Ce dernier serait utile pour la profondeur de champ dans les photos. Il dispose bien sûr de la stabilisation et d’un zoom hybride (numérique amélioré) 2 fois.

Le P20 Pro quant à lui dispose d’un triple capteur photo ! Le capteur de base est de 40 Mpx avec une ouverture à f/1.8. Le deuxième capteur est le même que sur le P20, un noir et blanc de 20 Mpx et une ouverture à f/1.6. Le troisième capteur est un 8 Mpx avec une ouverture f/2.4 permettant de zoomer jusqu’à 5x (ndlr : la focale doit être 2,5 supérieure de celle du capteur principal et un zoom numérique amélioré doit permettre l’obtention de ce zoom fois 5). J’aimerais bien voir ce que cela donne comme résultat, parce que sur le papier ça a l’air très intéressant.

L’intelligence artificielle dans le téléphone permettrait d’avoir des photos avec les meilleurs réglages possible au moment de prendre le cliché.

Pour les amateurs de slow motion, les 2 téléphones peuvent filmer 960 i/s en 720p.

Et si vous faites beaucoup de selfies, les 2 modèles disposent d’un capteur de 24 Mpx avec une ouverture à f/2.0.

Le meilleur téléphone pour la photo et la vidéo … selon DxOMark

Huawei a pu mettre en avant les résultats nettement supérieurs de ces 2 téléphones par rapport à la concurrence. Mais, il ne faut pas oublier que DxOMark est de plus en plus critiqué pour ses résultats pas en corrélation avec la réalité.

Mis à part le P20 (pas encore testé par les utilisateurs), le Pixel 2 est considéré comme le meilleur en photo, alors que selon DxOMark c’est le moins bon ici. Et en vidéo, l’iPhone X est le meilleur, et pourtant là encore selon DxOMark c’est le plus mauvais.

Cela ne veut pas dire que ce P20 Pro n’est pas le meilleur dans les 2 domaines. Et le test de DXOMark montre tout de même que le téléphone fait d’excellentes photos. Mais il faudra attendre les « vrais » retours des testeurs et utilisateurs pour savoir ce qu’il en est réellement.

Un tarif haut de gamme

On est loin de l’époque où des marques comme Huawei étaient considérées comme bon marché. Le P20 est disponible au prix de 649€ et le P20 Pro au prix de 899€. Pour ce dernier, il faudra attendre le 6 avril pour pouvoir l’acheter. Les 2 modèles seront disponibles en noir et en Midnight blue. Le P20 Pro sera aussi disponible en couleur Twilight (ndlr : le crépuscule, traduction du mot twilight, est un dégradé du violet vers le bleu pour Huawei)

Mais si l’appareil photo est vraiment aussi bon que Huawei le prétend, le prix sera justifié pour les personnes qui souhaitent ce qui se fait de mieux dans le domaine de la photo et vidéo.

Apple met à jour son iPad et baisse le prix

0

Apple a fait une conférence sur le thème de l’éducation. Contrairement à son habitude, cette dernière n’était pas retransmise en vidéo.

La presse spécialisée attendait surtout un nouvel iPad. Au final beaucoup seront déçus, parce qu’Apple n’a fait que mettre à jour son iPad déjà vendu à 409€.

Un peu plus de puissance et compatibilité avec l’Apple Pencil

Sorti en mars 2017, l’iPad bénéficie d’une petite mise à jour.

L’iPad possède maintenant un processeur plus véloce, le A10 celui présent sur les iPhone 7 et 7 Plus.

Seconde nouveauté, il est compatible avec l’Apple Pencil. Initialement réservé aux iPad Pro, c’est une bonne nouvelle qu’Apple le propose sur l’iPad « entré de gamme ». Pour avoir utilisé le stylet, sur un iPad Pro 12,9 pouces, je peux vous assurer que c’est nettement plus performant que tous les autres stylets sur le marché.

En dehors de cela, la tablette n’apporte rien de plus que le modèle 2017. L’appareil photo est toujours de 8 Mpx. L’écran laminé et antireflet, l’affichage True Tone sont toujours réservés à la gamme pro. Et bien évidemment l’écran 120 Hz n’est pas de la partie.

Le châssis reste le même que celui de l’iPad Air avec toujours 478 g au compteur.

Un prix diminué

Le nouvel iPad innove peu, mais ce n’est pas ce que recherchent les futurs utilisateurs. Là où Apple rend encore plus intéressant son produit est la baisse de prix. Il est maintenant vendu à partir de 359€ pour une capacité de 32 Go. A ce tarif là, difficile d’hésiter si vous recherchiez une tablette.

Les utilisateurs de l’iPad Air 2, sont tout de même toujours contraints de garder leur tablette. L’écran ainsi que le form factor restent à l’avantage de cette dernière par rapport au nouvel iPad.

Fortnite Battle Royal sur mobile et tablette dès la semaine prochaine !

Fortnite est le jeu à la mode. La majorité des YouTubeurs gaming ne proposent d’ailleurs quasi uniquement ce jeu parce que ça fait des vues.

Personnellement, je regarde certaines vidéos mais n’y joue pas parce que je n’aime pas (soit je me fais tuer tout de suite, soit je me retrouve dans le top 10 sans avoir vu personne).

Le fait que le jeu soit gratuit doit bien aider à son succès et c’est tant mieux.

Epic a annoncé que le jeu sera disponible sur iOS et Android. Le plus exceptionnel, c’est que ce sera le même jeu et on pourra y jouer avec les autres utilisateurs : PS4, PC ou Mac. Même si personnellement, je me demande comment un combat pourra être équitable entre un joueur clavier/souris face à l’écran tactile. Quand on voit déjà la différence entre la manette et le combo clavier/souris.

Un jeu d’abord sur iOS

Désolé pour les joueurs Android, mais il faudra attendre un peu pour que Fortnite soit disponible sur votre téléphone ou tablette.

C’est tout à fait logique, le nombre de produits compatibles différents est bien plus faible sur iOS. Et moins de problèmes non plus avec la version logicielle. Si Fortnite ne sortait que Android 8.0 ou plus récent, la communauté serait très peu nombreuse.

Il sera nécessaire d’avoir la dernière version d’iOS (soit la 11) et un iPhone SE/6S ou plus récent, un iPad mini 4, iPad Air 2 ou plus récent, iPad Pro. Dès lundi 12 mars, on aura plus d’informations, date à laquelle le jeu sera disponible.

Ce type d’annonce pourrait relancer le marché des manettes pour les iPad et iPhone.

Les utilisateurs Android sont plus fidèles que ceux d’iOS : c’est faux !

Tous les sites high-tech sortent le même article suite à une étude de la fidélité des utilisateurs au système d’exploitation du téléphone.

Cette étude montre qu’entre janvier 2016 et décembre 2017, la fidélité des utilisateurs Android est comprise entre 89 et 91 %, alors que celle des utilisateurs n’est comprise qu’entre 85 et 88%.

Comment s’est déroulée l’étude ?

Tous les 4 mois entre mars 2013 et décembre 2017, 500 personnes étaient interrogées. Les personnes sélectionnées avaient activé un nouveau téléphone dans la période de 4 mois visée.

 Par contre, il n’y a pas d’information quant à la répartition des personnes. Est-ce qu’il y avait 250 utilisateurs d’iPhone et 250 utilisateurs d’Android dans chaque enquête ?

Le nombre de sujets total est important, mais tous les 4 mois ça ne fait pas beaucoup. À titre d’exemple, les sondages politiques sont faits sur 1 000 personnes au moins ; et les résultats sont déjà discutables.

Comment faire dire aux chiffres ce qu’on veut démontrer !

Quand j’étais étudiant, lors de mon mémoire de Master, mon responsable me reprochait le fait de produire des hypothèses à partir des résultats ; au lieu de vérifier des hypothèses avec les résultats. Ici c’est pareil.

Comme il est expliqué dans le document de synthèse, il y a beaucoup plus d’utilisateurs de téléphone sous Android que sous iOS. Il faudrait donc que les 500 personnes dans chaque enquête soient réparties en fonction des proportions d’utilisateurs de chaque plateforme.

Deuxième problème dans cette sélection, c’est le profil de ces utilisateurs. Est-ce que ce sont des personnes qui changent tous les ans ou tous les 2-3 ans ? La première catégorie, ce sont majoritairement des personnes qui recherchent le changement. Ce sera ceux qui auront le taux de fidélité le plus faible (pour iOS ou Android). La deuxième catégorie sera celle qui est la plus fidèle.

Troisième problème est aussi lié à la non prise en compte du téléphone qui est changé ainsi que la raison. Si je prends mon exemple personnel : je suis passé d’iOS à Android en début 2013, donc pas fidèle à iOS. En fin 2014, je suis repassé sur iOS avec l’iPhone 6 ; donc pas fidèle à Android. Et depuis j’ai changé 3 fois d’iPhone, donc fidèle à iOS.

Enfin, il n’y a aucune information si le choix de l’utilisateur a été validé quelques semaines après l’achat. Il suffit d’aller sur leboncoin pour voir des iPhone ou des téléphones Android qui n’ont que quelques jours et qui sont revendus (ou échangé) parce que le système d’exploitation ne convient pas à la personne.

Tout cela pour dire que les résultats de cette étude sont inutiles, car il y a bien trop de variables qui mettent en question les données. Et malheureusement, les résultats ont été repris sans aucune critique, faisant croire aux lecteurs n’importe quoi et c’est bien dommage.

Acheter un Galaxy S9 ou S9+ est plus intéressant chez Orange que sans abonnement !

Ce n’est pas forcément le moment le plus intéressant pour acheter le Galaxy S9, son prix risque de baisser d’ici quelques mois. Mais si vous voulez l’acheter maintenant, le meilleur choix sera de passer par Orange.

100€ de reprise d’un téléphone

Pour la précommande du S9 ou S9+, vous pouvez bénéficier d’une reprise d’un téléphone ancien ou même casser de 100€. Si vous avez un mobile récent, l’offre de reprise est tout sauf intéressante. Même en cassant le prix sur leboncoin ou eBay, vous gagnerez bien plus.

Loi Chatel

Depuis 2008, cette loi permet de résilier plus facilement votre abonnement au bout de 12 mois. En effet, lorsque vous souscrivez une offre avec engagement 24 mois, vous pouvez la résilier au bout de 12 mois. Vous n’aurez qu’à payer ¼ de l’abonnement restant. La meilleure solution bien évidemment est de changer de forfait vers le moins cher possible au bout d’un an.

La portabilité du numéro

Fini la perte de votre numéro de téléphone. Vous pouvez changer d’opérateur en conservant votre numéro. Seul le code RIO de votre ligne sera à renseigner lors de l’abonnement. On l’obtient en appelant le 3179 et un SMS vous est envoyé avec le code.

L’avantage de la portabilité est de bénéficier d’une réduction sur le prix de votre forfait.

Le coût à l’année d’une offre Orange avec la loi Chatel

Les 2 forfaits intéressants sont les Play 30 Go et 40 Go respectivement à 34,99 € et 46,99 € par mois (si vous faites une portabilité du numéro). Le forfait le moins cher sera à 9,99 € par  mois la deuxième année.

Pour le forfait Play 30 Go : 449,85 €

Pour le forfait Play 40 Go : 593,85 €

Le coût final comparé à une offre Free en promotion

Il est probable que vous ayez un forfait plus cher que les 0,99€ / mois de Free. Ce sera donc encore plus rentable. Attention, si vous avez une offre Sosh, il n’y a pas de portabilité, mais une migration et le prix du forfait Orange sera 10€ plus cher par mois. Vous pouvez toujours faire une double portabilité, mais d’ici le 15 mars ce sera peut-être trop court.

Le forfait Free coûte à l’année 21,88 €.

Le Galaxy S9 est vendu 399,90 € avec le forfait 30 Go et 279,90 € avec le forfait 40 Go. Le Galaxy S9+ est vendu 100 € de plus.

Le prix final après toutes les déductions (forfait Free et reprise de 100 €)

Galaxy S9 :    727,87 € avec le forfait 30 Go

751,87 € avec le forfait 40 Go

Galaxy S9 + : 827,87 € avec le forfait 30 Go

851,87 € avec le forfait 40 Go.

C’est peut-être plus contraignant que de prendre le téléphone sans abonnement. Mais si votre forfait actuel est plus cher que celui de Free, cela peut s’avérer encore bien plus rentable. J’ai actuellement un forfait à 9,99 € par mois. Le Galaxy S9+ me coûterait 729,87€, soit plus de 100€ d’économie par rapport au téléphone sans abonnement. Une somme non négligeable.

N’oubliez pas le cashback

Si vous achetez en ligne, vous pouvez récupérer de l’argent de vos achats, ce que l’on appelle le cashback. Par exemple avec Igraal, vous pouvez récupérer 22,50€ sur cet achat.

Le premier grand comparatif photo entre le Galaxy S9, le Galaxy Note 8 et l’iPhone X

Cette année, Samsung a décidé de miser sur la partie photo. Son ouverture plus importante (F/1.5 contre F/1.7) devrait permettre d’obtenir des photos de meilleure qualité quand la luminosité baisse. Et la possibilité de changer d’ouverture quand les conditions sont bonnes en passant à F/2.4 permettrait d’obtenir des clichés plus réalistes sans avoir besoin de passer par le mode HDR. Mais qu’en est-il dans la réalité ?

Le site Mobile-rewiew.com nous propose un grand comparatif avec 41 photos différentes prises avec le Galaxy S9 mais aussi le Note 8 et l’iPhone X.

Voici une sélection, je vous invite à aller sur le site de l’auteur pour voir toutes les photos.

Attention, comme toujours quand on veut juger de la qualité des photos, cela va dépendre de l’écran que vous utilisez. L’exemple le plus flagrant, c’est la différence entre la photo vue sur un smartphone Samsung et ensuite vue sur mon écran. J’ai donc regardé toutes les photos sur mon iMac 5K qui a l’avantage d’avoir une résolution très importante pour ne pas manquer les détails des photos. Mais aussi une colorimétrie très proche de la réalité.

En faible luminosité, le S9 propose une petite amélioration par rapport au Note 8, même si le résultat est surprenant. Par rapport à l’iPhone X, ce sera du cas par cas. Le téléphone d’Apple a une excellente colorimétrie en faible luminosité, sauf quand les conditions sont difficiles où les couleurs chaudes sont accentuées. Le S9 lui a tendance à proposer des couleurs plus rosées.

La nouveauté majeure, c’est le choix d’ouverture en F/1.5 ou F/2.4. Les tests ont été faits en mode automatique comme la plupart des utilisateurs le feront. Quand la luminosité est bonne, le S9 tire parti de cette plus faible ouverture. Le rendu est proche de l’iPhone qui a un excellent mode HDR et un contraste accentué.

Le souci c’est quand la luminosité vient à baisser et que l’appareil décide de choisir l’ouverture à F/2.4, c’est le cas pour les 2 derniers exemples. Le Note 8 propose une photo de bien meilleure qualité, plus nette notamment. On observe clairement un manque de luminosité, l’ouverture à F/1.5 aurait sûrement été un meilleur choix. Pour la dernière photo, là c’est la couleur qui tire vers le jaune.

Peut-être qu’il y aura une mise à jour pour avoir un meilleur choix de l’appareil pour cette ouverture. Peu d’utilisateurs choisissent le mode Pro quand ils font des photos.

Au final, je suis un peu déçu du résultat. Ce n’est pas révolutionnaire par rapport au Note 8 et c’est même des fois nettement moins bon. Attendons d’autres tests photo pour voir si l’amélioration reste faible.

Sony Xperia XZ2 Compact : le plus compact des smartphones 18/9

0

Chaque année, les téléphones sont de plus en plus imposants. Ce n’est pas du goût de tout le monde. Si l’on souhaite un téléphone haut de gamme compact, le choix est très limité. Chez Apple, on a l’iPhone SE, très compact sans compromis si ce n’est un écran de seulement 4 pouces. Mais au moins il ne se sent pas dans la poche.

Sony est habitué à nous proposer la version « Compact » de son téléphone phare chaque année. Le Xperia XZ2 qui vient d’être annoncé ne déroge pas à la règle. Et le Xperia XZ2 Compact risque de plaire à de nombreuses personnes.

Pour que la taille soit plus réduite, le Xperia XZ2 Compact ne bénéficie que d’un écran 5 pouces au format 18/9 (contre 5,7 pour le grand frère). Mais la résolution reste la même ainsi que les spécificités du téléphone. Seul le poids est assez élevé avec 168 g (le Galaxy S9 plus grand ne fait que 162 g).

Il sera disponible au mois de mars pour un prix inconnu pour l’instant. Le XZ1 Compact qu’il vient remplacer est actuellement vendu 549€, il devrait être vendu sensiblement au même prix.