Le Misfit Shine plait beaucoup pour 2 points. Le premier est son design qui le différencie de la concurrence. Il ressemble plus à un bracelet qu’à un traqueur d’activité. Le second est bien évidemment son autonomie de plusieurs mois. Pas besoin de le recharger tous les 4 jours comme le traqueur d’activité de chez Sony par exemple.

Il a néanmoins 2 défauts. Le premier est sa compatibilité unique avec iOS. C’est dommage de devoir changer de bracelet si on veut passer sur Android par exemple.

Le second défaut, peut-être le plus handicapant pour les ventes, est certainement son prix. Le prix de base est de 120€ et on le trouve aux alentours de 100€ sur internet.

La marque a donc décidé de proposer une version light ou low cost diront certain de ce Shine, et appelé Flash. Première nouveauté, c’est le choix de couleurs. C’est moins discret, mais il reste tout de même une version noire et blanche pour moins se faire remarquer. Deuxième nouveauté, le produit ne coûte que 49,99$ (surement 50€ en France).

Capture d’écran 2014-09-17 à 16.40.34 Capture d’écran 2014-09-17 à 16.40.30 Capture d’écran 2014-09-17 à 16.40.25 Capture d’écran 2014-09-17 à 16.40.19 Capture d’écran 2014-09-17 à 16.40.14 Capture d’écran 2014-09-17 à 16.40.07 Capture d’écran 2014-09-17 à 16.39.58

Mais qu’a-t-il de moins ?

Le Flash coûte 2 fois moins cher que son grand frère, il doit bien avoir des choses ou des fonctionnalités en moins.

Côté des fonctionnalités c’est pareil, il reste un traqueur d’activité classique avec la possible de mesurer la qualité de son sommeil.

C’est au niveau du design que cela change. L’aluminium est changé par du polycarbonate et du polyuréthane. C’est peut-être moins classe, mais c’est plus doux au touché.

L’appareil est un peu plus épais pour permettre l’intégration d’un bouton. Ce dernier est utilisé pour lancer une mesure de l’activité physique. L’accéléromètre rend inutile ce bouton sur le Shine.

La batterie est remplacée par une simple pile bouton. Il n’y a donc pas de recharge possible. Mais ne vous inquiétez pas, une fois la pile déchargée, vous pourrez la changer. L’appareil ne sera pas à changer.

Finalement ce Flash n’a rien à envier à son grand frère. Je dirais même plus, le nouveau modèle de la marque est peut-être un meilleur choix à l’achat que le Shine.

Le Misfit Flash sera disponible à la mi-octobre, outre-Atlantique. Pour l’instant, pas de date prévue pour la France.

Laisser un commentaire