Accueil News Samsung stoppe les ventes du Galaxy Note 7, un fiasco fatal pour...

Samsung stoppe les ventes du Galaxy Note 7, un fiasco fatal pour la marque ?

0
13

Suite aux nombreux cas d’explosions ou combustions de Galaxy Note 7, Samsung a enfin décidé d’arrêter la vente de son smartphone. Les modèles de remplacements étaient aussi touchés par les mêmes problèmes, c’est une décision logique.

Samsung a aussi fait passer le message aux possesseurs de Galaxy Note 7, d’éteindre leur mobile et de ne plus l’utiliser. On voit sur Internet des gens qui disent qu’ils veulent garder leur mobile. C’est leur choix, mais moi je vous conseille de ne plus l’utiliser même si vous n’avez jamais eu de problème avec. C’est peut-être un téléphone excellent je suis déçu d’ailleurs de ne pas avoir eu l’occasion de le tester mais il vaut mieux prévenir que guérir et éviter de prendre un risque d’être blessé.

Une perte financière immédiate énorme pour Samsung

Cette affaire a fait perdre beaucoup d’argent à Samsung. Les évaluations parlent déjà d’une perte de 17 milliards. La perte vient des mobiles qu’il a fallu remplacer. Mais la plus grosse perte vient de la cotation en bourse de la marque qui a énormément baissée. C’est d’ailleurs un gros problème : les actionnaires jouent un rôle bien plus important que les utilisateurs des produits de la marque

Une perte financière sur le long terme ?

Personnellement, je trouvais que la réaction de Samsung était lente. Le remplacement des unités potentiellement défectueuses a pris beaucoup de temps. Je ne suis pas spécialiste et apparemment, il aurait fallu encore plus de temps à Samsung pour remplacer le produit.

Quand un produit a une mauvaise publicité, sa commercialisation en pâtit. Le plus gênant a été une surmédiatisation le buzz fait vendre notamment par les médias non spécialisés dans la high tech, faisant penser que les téléphones Samsung étaient dangereux parce qu’ils explosent le nombre de cas est important, mais comparé aux unités vendues, le pourcentage d’accident est faible. Le risque est donc une perte de confiance de la part du public envers Samsung. Si c’est le cas, les conséquences pourraient être très mauvaises pour Samsung.

Selon les dernières rumeurs, Samsung pourrait d’ailleurs avancer la sortie de son prochain smartphone, le Galaxy S8. L’annonce serait attendue pour le 26 février. Mais est-ce qu’il y aura autant de ventes que pour le Galaxy S7 ? Est-ce que les problèmes sur le Galaxy Note 7 ne vont pas enrayer les ventes du Galaxy S8 dû à une baisse de confiance envers la marque ?

Une bonne nouvelle pour Apple mais pas pour nous

Il y a trois ans, vous avez du choix dans les mobiles haut de gamme Android : Sony Xperia Z, HTC One M7, Samsung Galaxy S4, LG G2. Mais ce n’est plus la même situation en 2016.

Sony s’est tiré une balle dans le pied en proposant un flagship tous les 6 mois.

HTC n’a pas assez innové, le One M8 était une copie du M7. Le M9 avait perdu l’originalité de HTC.

LG a surfé sur le succès avec le G2 et le G3. Le G4 a vu son prix baisser très rapidement. Le G5 n’a pas plu à cause de son design.

Seul Samsung a réussi à garder un certain succès. Même avec les défauts du S5 peu esthétique (le téléphone sparadrap) et le retrait du port micro-SD sur le Galaxy S6. Le Galaxy S7 a fait pas contre l’unanimité auprès du public avec le meilleur téléphone de l’année 2016.

Mais les plus gros concurrents sont venus de la Chine. Avec les OnePlus, Xiaomi, Huaweii … il était possible d’avoir un smartphone haut de gamme à 400€. Ces marques diminuaient leur marge au maximum ou avaient des subventions de la Chine pour pouvoir proposer des prix si bas.

Difficile pour les marques concurrentes de justifier un prix 300 à 400€ supérieur. Seul Samsung arrivait à rester dans ce secteur avec de bonnes ventes, grâce à une excellente image de la marque. Mais avec le fiasco du Galaxy Note 7, cette image va être ternie.

Et qui est le seul réel concurrent de Samsung dans le haut de gamme ? Apple bien évidemment. Les ventes de l’iPhone 7, déjà bonnes, vont être encore meilleures avec le retrait du Note 7.

Comme j’ai un iPhone 7 Plus, vous allez dire que je suis content des problèmes de Samsung. Et bien pas du tout. Apple, comme toutes les grosses sociétés, est gouvernée par les actionnaires. Ce qu’ils souhaitent c’est gagner le plus d’argent et cela passe notamment par les marges. Moins Apple innove, plus la marge du produit est grande. Si la concurrence est plus faible, Apple a moins besoin d’innover pour vendre. C’est au final le client qui en pâtit. Même si vous êtes fans d’Apple, voire Samsung haters, vous avez besoin de la concurrence coréenne pour encore plus apprécier votre iPhone.

Un sabotage du Note 7 par la concurrence ?

Je ne vais pas parler de théorie du complot ici, mais je ne comprends pas trop cette affaire.

Samsung est sur le marché des smartphones depuis des années, sans qu’il n’y ait aucun problème grave à déplorer. La marque fournie même la concurrence comme Apple pour les processeurs, les batteries ou bien les écrans. Là encore aucun souci. Et pour finir, le Galaxy Note 7 reprend quasiment toutes les caractéristiques que le Galaxy S7 qui lui non plus n’a aucun problème.

Comment se fait-il que Samsung n’ait pas pû résoudre le problème ?

Pour moi c’est tout simplement incompréhensible. C’est pour cela que je me pose la question, si ce n’est pas lié à un sabotage par la concurrence. Dans concurrence, je ne pense pas à Apple. Le problème ici est lié aux composants. Si un concurrent dans la fabrication souhaite prendre des parts de marché à Samsung, c’est peut-être une des solutions.

On ne saura sûrement jamais pourquoi le Note 7 a eu tant de problèmes. D’ailleurs, si vous avez des idées n’hésitez pas à les partager dans les commentaires.

Dans tous les cas, c’est un mauvais moment à passer pour Samsung. Espérons que les utilisateurs feront toujours confiance à la marque.

AUCUN COMMENTAIRE

Laisser un commentaire

Pin It on Pinterest

Shares
Share This