La main de l’homme n’est pas uniquement le bout du bras mais aussi le prolongement du cerveau. Depuis peu des psychologues évolutionnistes ont orienté leurs recherches sur la différence de longueur des doigts. Ils se sont penchés sur le rapport entre la longueur de l’index et celle de l’annulaire. Pour le calculer, il suffit de poser la main à plat sur une surface plane et on mesure les doigts à partir de la base de la première phalange jusqu’à l’extrémité. Il suffit ensuite de diviser la longueur de l’index (2D) par celle de l’annulaire (4D).

Il faut préciser que des recherches ont indiqué que la longueur de l’index dépend de la quantité d’ œstrogènes chez le fœtus humain et que celle de l’annulaire de la quantité de testostérone ; de plus l’annulaire comporte plus de récepteurs à la testostérone .

La différence de longueur de ces deux doigts proviendrait d’une exposition plus ou moins grande aux hormones sexuelles au stade fœtal et expliquerait des différences de comportements.

Ainsi un rapport 2D / 4D supérieur à 1 : un index plus long que l’annulaire se rencontre plus fréquemment chez une femme et l’inverse pour un homme.

Il semble également que l’on puisse choisir un métier en fonction de ses mains.

Par exemple le rapport 2D / 4D de traders de la City de Londres est en moyenne faible (annulaire plus long que l’index) et diminuent encore plus lorsque leurs performances s’améliorent.

D’autre part il a été constaté que ce sont les conducteurs masculins avec un faible rapport 2D / 4D comme les traders qui perdent le plus de points sur leurs permis. Les hommes plus exposés in utero à la testostérone conduiraient de manière plus agressive et avec une prise de risque comme les traders pendant leur travail.

La testostérone protégerait contre les risques de maladies cardiaques, si bien qu’un rapport 2D / 4D faible laisse envisager moins de risque dans ce domaine.

Les aptitudes sportives dépendent aussi de l’influence des hormones en particulier de la testostérone. Ainsi on a pu remarquer que plus le rapport 2D / 4D est faible, plus le nombre de victoires est important pour les lutteurs de sumo japonais.

Dans le même ordre d’idées, Maradona ou Zidane ont des rapports 2D / 4D parmi les plus faibles.

Si l’on sait les décrypter, les mains peuvent révéler votre tempérament, des études semblent se concrétiser ; on commence à s’intéresser à l’auriculaire comparé â l’annulaire qui pourrait déterminer une instabilité émotionnelle plus ou moins importante en fonction du rapport de longueur entre les deux doigts.

Vous avez mesuré votre index et votre annulaire ?

Laisser un commentaire