C’est le scandale de la semaine : Apple diminue les performances des iPhone ayant une batterie vieillissante. Certains crient à l’obsolescence programmée. C’est une honte de la part d’Apple pour d’autres… Mais est-ce vraiment un problème ?

L’explication d’Apple

Apple a décidé de se justifier via le site TechCrunch

Notre objectif est de fournir la meilleure expérience aux clients, ce qui inclut des performances globales et la prolongation de la durée de vie de leurs appareils. Les batteries Lithium-ion sont moins aptes à répondre aux pics de demandes d’alimentation en cas de basses températures, de faible charge de la batterie ou de vieillissement avec le temps, ce qui peut entraîner une extinction spontanée de l’appareil afin de protéger ses composants électroniques.

L’année dernière, nous avons ajouté une fonctionnalité pour l’iPhone 6, l’iPhone 6s et l’iPhone SE pour réduire les pics brutaux, uniquement lorsque cela est nécessaire, pour éviter que, dans ces conditions, l’appareil ne s’éteigne de manière inopinée. Nous avons maintenant étendu cette fonctionnalité à l’iPhone 7 avec iOS 11.2, et prévoyons de l’ajouter à d’autres produits à l’avenir.

Selon Apple cette diminution de performance ponctuelle est pour le bien de nos iPhone

Est-ce vraiment handicapant ?

Ce n’est pas nouveau, les batteries des téléphones ont toujours été le maillon faible de la durée de vie de l’appareil. Il n’y a pas si longtemps, les fans de Samsung mettaient en avant le fait qu’ils pouvaient changer la batterie de leur téléphone contrairement à l’iPhone. Mais actuellement, tous les téléphones haut de gamme ne peuvent avoir une batterie neuve sans le passage chez le fabricant (coût de 89€ chez Apple).

Les téléphones actuels sont de plus en plus performants, même trop pour notre usage. Diminuer les performances pour avoir plus d’autonomie n’est plus handicapant. D’ailleurs sur les ordinateurs portables ont le fait de notre plein gré depuis des années : l’option meilleure autonomie plutôt que meilleure performance sur Windows. On diminue même la luminosité de notre appareil pour avoir encore plus d’autonomie.

Là Apple le fait pour nous. Même si j’ai quelques connaissances en informatique, je ne me considère pas comme spécialiste pour savoir quand régler les performances de mon iPhone pour avoir le plus d’autonomie possible. Et quand on achète un produit Apple, on le fait aussi pour avoir un produit qui fonctionne sans se poser de questions sur comment ça marche tant que ça marche.

Tant que l’on ne s’en rend pas compte et que notre téléphone fonctionne de manière similaire au premier jour, l’optimisation d’Apple ne me dérange pas. Et si l’on ressent une toute petite baisse de performance pour un téléphone qui a 2 ans mais que l’autonomie est similaire c’est un moindre mal.

Comme beaucoup, j’ai testé les performances de mon iPhone 7 Plus qui a 15 mois avec Geekbench – je tiens à préciser que je n’ai pas ressenti de différences.

Vu le résultat obtenu, mon téléphone est toujours aussi performant qu’au premier jour.

Et du côté d’Android ?

Pour l’instant, il n’y a pas d’informations ou de test montrant le même phénomène que pour l’iPhone. Mais de toute façon, même si Samsung ou d’autres faisaient la même chose qu’Apple ça ne se verrait pas.

Pourquoi ? Tout simplement parce qu’Android, à l’instar de Windows ralentit avec le temps. Au fur et à mesure que vous utilisez votre téléphone Android, il ralentira, c’est un fait. L’optimisation est nettement moins bonne qu’iOS (même si iOS commence à planter de plus en plus), ce qui est logique avec la fragmentation.

De ce fait, même si une marque se décidait à diminuer les performances pour conserver la batterie, l’utilisateur ne s’en rendrait pas compte. Surtout que le suivi des mobiles 2 voir 3 ans après la sortie du produit n’est pas forcément effectuée par les marques.

Finalement, c’est beaucoup de bruit pour pas grand-chose. Ça ne changera rien pour vous et moi. Ça fait juste plaisir aux personnes qui détestent et veulent critiquer à tout prix Apple, c’est déjà ça.

Laisser un commentaire