Select Page

Une imprimante 3D sauve un bébé

Une imprimante 3D sauve un bébé

Le temps de lecture est de 1 minutes

Il y a quelques semaines, l’accès plus aisé aux imprimantes 3D avait fait débat, notamment à cause d’un étudiant américain qui avait réussi à créer un pistolet indétectable, imprimé via une imprimante 3D. Mais dans le cas présent, une imprimante 3D a été utilisée pour sauver un bébé de 20 mois, Kaiba Gionfriddo.

Cet enfant était atteint d’une trachéobronchomalacie, ce qui est défini par  une réduction supérieur à 50 % du calibre des voies aériennes à l’expiration. Le nourrisson a eu un affaissement de la trachée ce qui a causé un arrêt respiratoire à l’âge de 6 mois.

Le Science Daily explique que les médecins ont fait appel aux chercheurs de l’Université du Michigan pour mettre au point une prothèse pour sauver l’enfant. La mère explique que « peu de docteurs nous disaient qu’il pourrait sortir de l’hôpital en vie ». « Nous étions désespérés, prêts à accepter tout ce qui pourrait marcher ».

Les spécialistes de l’impression 3D de polymères bioabsorbables ont créé une prothèse qui s’est progressivement fondue avec la trachée de l’enfant. Il a tout de même fallu que le bébé soit branché sur un ventilateur pendant 21 jours. Cette prothèse sera totalement absorbée par l’organisme de l’enfant en 2 ou 3 ans, ce qui permettra à l’enfant d’avoir une vie tout à fait normale comme vous et moi.

Hirsch Pescovitz, une des responsables de l’Université du Michigan, explique « nous voulons inventer l’avenir médical grâce à la découverte. Cette collaboration entre la faculté de médecine et un collège d’ingénierie est une incroyable démonstration de la traduction concrète de cette vision, en transformant la recherche en traitements pour nos patients ».

C’est une très belle avancée dans la recherche, et montre que l’espoir est grand même pour les malformations congénitales.

About The Author

Laisser un commentaire

<script type="text/javascript"

Recent Tweets